Glaciers : coup d’œil sur la richesse des Alpes suisses

Glaciers : coup d’œil sur la richesse des Alpes suisses

La Suisse est bien connue pour la diversité de ces paysages et la beauté de ses paysages alpins. On dénombre environ 1400 glaciers repartis sur l’ensemble du territoire, cependant, ils restent menacés par le changement climatique. Nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir certains d’entre eux, qui représentent un héritage du patrimoine environnemental du pays.

La diversité des glaciers Suisses

La plupart des glaciers Suisses se trouvent dans les Alpes valaisannes et grisonnes ainsi que dans l’Oberland bernois.

  • Glacier d’Aletsch

Le glacier d’Aletsch est le plus grand glacier des Alpes, situé dans le sud de la Suisse dans le canton du Valais. Il est entouré au nord par le massif de la Jungfrau, au sud par la vallée du Rhône avec laquelle le glacier communique via les gorges de la Massa, à l’est par le lac Märjelen et à l’ouest par l’Aletschhorn. Il fait partie depuis 2001 du patrimoine mondial de l’UNESCO.

  • Glaciers d’Orny et Trient

Les glaciers d’Orny et Trient sont des glaciers suisses situés dans le massif du Mont-Blanc. Ils ont l’avantage d’avoir deux refuges de renom. Accessibles par des chemins de randonnées pédestres alpins, les cabanes d’Orny et Trient sont des points de références pour qui souhaite admirer la vue ou déguster de bons petits plats. Elles sont situées dans des paysages idylliques, à plus 2800m d’altitude, entre lacs et glaciers du même nom.

  • Glacier Morteratsch

Le glacier Morteratsch est le plus grand glacier de la chaîne de la Bernina. Il se situe dans le canton des Grisons en haute-Engadine. Il a une longueur maximale de 7 km avec un dénivelé de 2 000 m et se termine au plus haut sur le Punta Perrucchetti à 4 020 mètres. Il couvre avec le glacier Pers environ 16 km². Une belle randonnée est proposée autour du glacier. Elle débute à la station supérieure du téléphérique de la Diavolezza, à 2973 m d’altitude. Après avoir traversé des champs de glace, le rocher d’Isla Persa et le large bras du glacier de Morteratsch, on atteint la moraine latérale et la cabane Boval. Le Piz Bernina (4049 m) et le Piz Palü couvert de glace forment un décor impressionnant.

  • Glacier de Zinal

Le glacier de Zinal né de la rencontre de 3 glaciers (Grand Cornier, Durant, et Mountet) se situe entre 2000 m et 3450 m d’altitude. La langue glaciaire (recouverte en grande partie par des pierres) d’où sort la Navisence est visible depuis la cabane du Petit Mountet.

Depuis les environs de la cabane du Grand Mountet, des points de vue à couper le souffle sont visibles comme celui de l’OberGabelhorn, le Grand Cornier, ou la Dent Blanche.

Depuis le lac d’Arpitettaz (2288 m) on peut voir les glaciers du Weisshorn, de Moming et le Blanc de Moming. En hiver, accompagné d’un guide et après une randonnée en raquette d’environ 2h30, vous entrerez dans les entrailles du glacier. Des grottes (qui peuvent mesurer jusqu’à 200 m) sont creusées par les torrents passant sous le glacier.

En bref, la région du glacier de Zinal est à ne pas manquer !

 

Le changement climatique, un danger immédiat ?

En une année, les glaciers suisses ont perdu près de 2% de leur masse. Les dernières données, présentées en octobre 2020 par les glaciologues du Réseau suisse de mesure des glaciers (GLAMOS) à l’Académie des sciences, établissent ici un constat tristement similaire d’année en année. Certains glaciers ont ainsi perdu près de deux mètres d’épaisseur en moyenne sur l’année 2020.

Cette tendance n’est pas prête de s’inverser si l’on en croit les différentes études. Les glaciers suisses de l’espace alpin ont perdu un sixième de leur volume total en quatorze ans. Dans l’ensemble, les glaciers des Alpes ont perdu 22 kilomètres cubes de glace entre 2000 et 2014. Cette quantité correspond à une couche de glace de plus d’un mètre et demi sur toute la surface de la Suisse.

Comme le projette Matthias Huss, si les températures s’élèvent de 2 degrés d’ici à la fin du siècle, seuls 48 glaciers survivraient en Suisse. Avec un réchauffement plus extrême, il pourrait n’en rester que 11, sur les quelque 1400 actuels.

MountaiNow au service de la préservation des glaciers

Avec la campagne d’observation lancée début juin, MountaiNow s’engage en faveur de la mesure et le monitoring des glaciers.

En effet, le but de la campagne est d’ajouter des observations sur les glaciers ci-dessus, afin d’avoir une meilleure compréhension de l’évolution à l’échelle suisse, dans les Alpes, et dans le monde.

Pour compléter les régions des glaciers ci-dessus, des sites sont identifiés sur la carte de MountaiNow par l’icône « Visit me ». L’idée étant d’encourager les observations depuis ces sites – par exemple une observation « Fonte de Glace » qui demande simplement une photo de la balise placée sur le glacier (pour mesurer la vitesse à laquelle il fond). A vos smartphones pour aider la recherche 😉 !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *